Le vendredi 31 juillet 2009

Valises bouclées,

... vélo accroché sur la voiture, pots de confiture prêts à accueillir les abricots bien mûrs, les broderies à terminer (ou à commencer, je choisis) glissées au fond d'un sac où sont déjà remisées les pelotes de coton et le crochet. On n'oublie pas les bouquins, la trousse de couture, les baskets pour se balader.... et zou ! direction la Drôme pour prendre l'air.
Je sens déjà la lavande et j'entends l'eau de la rivière où je vais tremper mes gambettes. J'entends aussi braire les ânes au bout du chemin.
Il y aura des journées très ensoleillées et des nuits étoilées et fraîches.
Je vais aller mater le travail d'un artiste peintre qui me fait craquer (et fumer mon compte bancaire par la même occasion).

Un petit coup d'œil sur un tableau d'Ali BENYAHYA et la copie de ce tableau réalisé au point de croix.

Le mercredi 29 juillet 2009

Une demi souris

Dans la rubrique trophées des chats, il y a 21,5 souris. Pourquoi 1/2 souris ?
Parce que Blanche ne nous offert que la tête, les pattes avant et un bout de colonne vertébrale. L'autre moitié, soit elle l'a avalée, soit elle est en train de pourrir dans un coin, peut-être sous le frigo. Je ne sais pas... pas trouvé le morceau en question.
Je vous épargne la photo. C'est plus hard que "Urgences". Vous pourriez avoir un malaise vagal. Faudrait appeler SOS médecins et vous creuseriez le trou de la sécu !

Le mardi 28 juillet 2009

Elle vous fait rire...

... cette blague Carambar ?
Très certainement plus que le ramassis d'âneries des infos télé de ce soir; de la taxe carbone à la mort du chanteur américain M.J. anesthésié par son médecin en passant par le vol de la voiture de fonction de la ministre allemande de la santé pendant ses vacances espagnoles. Mais ce n'était ni pire ni mieux qu'au journal d'hier soir où on nous annonçait le chômage qui baisse mais qui finalement baisse pas.
C'est quand qu'on arrête de nous prendre pour des cons ?

Donc voilà la blague :

3 bonnes raisons.....de se parfumer.

- Tu sens bon même en descendant les poubelles.
- Tu peux faire croire que c'est ton odeur naturelle.
- Pour te faire aimer de ceux qui ne peuvent pas te sentir.

Pour lire d'autres blagues, vous pouvez aller sur le site de ma copine, Natalis. C'est . Elle est moins bête que moi : pour lire les blagues, elle s'est procurée un livre entier de blagues Carambar au lieu d'acheter les confiseries en question et de se bousiller les dents .
Et puis, j'aime beaucoup son site. Ne me demandez pas pourquoi, trop long à expliquer. C'est ma cop.

Le lundi 27 juillet 2009

Colonie de chats

Les jolies colonies de vacances
Merci papa, merci maman
Tous les ans, je voudrais que ça recommence
Youkaïdi aïdi aïda



PS : les trognes ont été dessinées par Nicolas.

Le samedi 25 juillet 2009

Encore un autre

Un autre sac pour Pimprenelle, qui a trouvé le modèle sympa et le lorgnait. Histoire aussi de ne pas perdre le coup de main.
Toujours en tissu Ikea 100 % coton (celui avec les ronds jaune n'est plus en vente)


Le jeudi 23 juillet 2009

Vite fait

Un petit sac pour trimballer ma broderie et/ou mon bouquin pendant les vacances.
Tissu à fleurs 100% coton (Ikéa) doublé coton fin rose.

Le mardi 21 juillet 2009

La lune

(dessin volé aux zamoureux)


21 juillet 1969. Presque 10 ans. Je suis très probablement en vacances chez ma grand-mère, dans le Pas de Calais.
J'ai un souvenir très vague d'avoir vu à la télévision, les astronautes américains marcher sur la lune.
Ils ont marché sur la lune... vrai ou faux ? C'est la question du jour semble t-il.
A cette époque, je n'étais pas concernée par tout ça. Je m'en fichais. Je passais mes journées à danser.
Les adultes étaient soit ébahis par la prouesse américaine soit supposaient un trucage télé. Ils faisaient de toute façon beaucoup de bruit en papotant autour d'un café.
Cela ne m'a pas franchement intéressée. La lune ? C'était très loin de moi et vivre sur la terre me semblait déjà assez compliqué.

Le lundi 20 juillet 2009

Contraire

Ici, il s'agit d'un modèle de napperon au crochet, toujours au crochet-filet, qui date d'environ 1910 (trouvé dans un vieux journal de broderie chiné) et que j'ai réalisé au point de croix. Il ne sert strictement à rien puisque si je l'utilise sous une théière ou un vase, on ne voit plus le motif. Mais je trouve le dessin très joli et le rouge lui va bien, alors je suis contente.



Grille retrouvée en mars 2010. Mieux vaut tard que jamais. Là voici pour vous, bien que l'image ne soit pas terrible (scan d'une photocopie !). On est prié de ne pas trop râler SVP.
J'avais utilisé du coton rouge n° 304 de DMC pour broder.



point = milieu du motif

Le dimanche 19 juillet 2009

Période crochet ?

Oui et non.
J'ai mis de côté le point de croix bien que j'ai différents ouvrages à terminer. Pas très envie de manier l'aiguille en ce moment. Je suis plutôt branchée crochet que je pratique depuis toujours même quand il était considéré comme ringard. Elle a toujours eu un petit côté rebelle la mère tapedure ! J'adorais quand les copines et les autres me disaient, avec une voix horrifiée "Tu crochètes !?? " On aurait dit que je faisais quelque chose d'interdit.

En ce moment, j'ai envie de réaliser des petits rideaux au crochet-filet et je recherche des modèles de chats. Et puis, je cherche aussi un modèle de cheval pour une copine (passionnée par les chevaux, on s'en doute). Je farfouille sur le net et je vais bien finir par trouver un modèle qui me convienne.

J'avais réalisé, il y a 3 ans, des rideaux avec des perroquets, pour la fenêtre de la cuisine. SVP, ne pas lorgner sur la fenêtre pourrie (depuis elle a été nettoyée et lasurée) et le crépi dégueu.
Les rideaux étaient roses et ils sont maintenant rouges.
C'est un modèle de point de croix que j'ai adapté au crochet.

Le jeudi 16 juillet 2009

Bonnet...

...au crochet, commencé l'été dernier et fini hier au soir, en 1/4 d'heure. Je me demande bien pourquoi il a traîné si longtemps avant d'être achevé. Pas de réponse. C'est comme ça.
Lavé et mis à sécher sur un bol en plastique (un tupp). Il est en 100% coton.
A qui est-il destiné ? Je ne sais pas.


Le mardi 14 juillet 2009

Coup d'oeil sur le fourbi d'Ours brun

Ours brun a terminé mon coin à bribrocoulécro. Je vais pouvoir y installer tout mon fourbi et le décorer. Chouette !
En attendant une p'tite photo des lieux, je balance une petite vue d'un coin de l' atelier d'Ours brun (juste une petite partie ... il occupe les 2/3 de la tanière !).
Selon lui, c'est rangé ! Je précise que lui seul, sait retrouver en quelques instants le moindre objet déposé là. Toujours d'après lui (confirmé par tous ses potes donc ça vaut loi) , il paraît que chez les vrais bricoleurs, c'est toujours le même b*-:#=l. Les autres sont donc des bricolos du dimanche.

Le lundi 13 juillet 2009

Après la colère, le chagrin

Pas envie d'aller voir le feu d'artifice. Soirée tristesse.
J'aimerai être cachée derrière cette fenêtre d'une maison du Pas de Calais :


ou derrière celle ci, du Morvan :


Et puis en regardant les photos de maisons, portes et fenêtres que j'aime collectionner, je me verrais me réfugier là ... au Canada :


dans les Alpes :


dans un Domespace :



à Vienne, en Autriche :



et puis pourquoi pas là, à Barcelone :


Le mardi 7 juillet 2009

Deuil

Que dire ? Par où commencer ?

Neige n’est plus. Nous l’avons enterrée dans le jardin hier au soir. Sa petite tronche nous manque déjà terriblement.

Je me suis étonnée de ne pas la voir comme tous les matins, venir réclamer sa bouffe. Je l’ai appelée. Elle était là bas, à 50 m de la maison, allongée le long du trottoir, écrabouillée par un véhicule.

On peut me dire tout ce que l’on veut : que la moyenne de durée de vie d’un chat en liberté est de 3 ans, que la voiture ne l’a pas vue, que la robe de cette demoiselle se confondait avec le bitume, que le collier fluorescent ne la protégeait pas beaucoup, que le conducteur roulait trop vite ou pas si vite que ça… la réalité est là. Elle est morte et je n’entendrai plus ni ses ronronnements, ni ses petits miaulements lorsqu’elle réclamait un câlin. Je ne la porterai plus dans mes bras, ni ne la caresserai lorsqu’elle venait sur mes genoux.

Blanche la cherche, ne nous quitte plus et visiblement se demande où est passée sa copine. Elle erre dans le jardin et est venue traîner sa tristesse sur la terre fraîchement retournée.

Ne me dites surtout pas que Neige est au paradis des chats.Ça ne me console pas. Je sais juste qu’elle avait mal démarrée dans la vie, ma petite boulette, qu’une dame l’avait recueillie elle et ses frères. Nous l’avions adoptée depuis un an et elle était gaie,douce, câline, fofolle, heureuse et pleine de vie jusqu’à ce qu’une voiture la fauche.

Je suis triste et très en colère contre la voiture en général et la vitesse excessive et puis aussi envers ceux qui disent déjà « ça peut arriver à tout le monde, d’écraser un chat ». A force de tout banaliser, on accepte tout y compris l’inacceptable. Bientôt viendra le temps où l'on pourra dire « ça peut arriver à tout le monde d'écraser un enfant».

Le temps de l’apaisement viendra peut-être mais ce n'est pas pour demain.

Le lundi 6 juillet 2009

Bonjour

Bonjour à tous ceux qui adorent les B.N. au chocolat et à la fraise. Ceux là, ce sont des minis. Hum, c'est bon la honte !


Eh ! Pimprenelle et Nicolas, vous les avez goûtés ? Dépêchez vous, il n'y en aura plus.

Le dimanche 5 juillet 2009

P'tite broc'

Brocante ce matin de bonne heure et pour commencer six mouchoirs brodés à la main. Il n'y avait pas beaucoup d'initiales mais j'ai quand même trouvé la lettre O comme Ours brun.



Un peu plus tard, j'ai trouvé un livre scolaire dont j'avais à plusieurs reprises parlé à mes proches tant il m'a (traumatisée) marquée.

On dit aujourd'hui que la violence à la télé a des incidences sur notre progéniture, que cela en ferait des serial killers. Et bien, ce livre là, n'est pas mal du tout dans le genre préparation au crime ! Il a été édité en 1968. Il y a quasiment une mort violente à chaque leçon : Blandine bouffée par les lions (mais comme ils ne la trouvent pas à leur goût, elle sera assise sur une chaise rougie au feu puis mise dans un filet avant d'être jetée devant un taureau furieux), Clovis l'assassin qui balance un gars du haut d'un rempart, les croisades et leurs massacres, la misère des serfs, Jeanne d'arc brûlée vive, Louis XI qui fait couper les têtes, la Saint-Barthélémy, la grande guerre, ...).




Et puis j'y ai retrouvé deux choses particulièrement intéressantes :

La leçon n° 10 : Saint Vincent de Paul ... je me demande quand même si mon désir de faire le métier de Thérèse n'a pas trouvé un peu ses racines là. Faudra que j'en parle à Dr Freud, un de ces jours.




Et surtout la leçon n°34 : une leçon 100 % raciste. Voilà donc un échantillon des conneries apprises à l'école dans ces années là, en plus des chewing gum collés dans les cheveux et des fessées devant toute la classe (la maitresse avait un rituel avant de corriger une élève, ce qui lui procurait un sacré pied à cette perverse ; elle trempait ses mains dans le seau d'eau où macérait l'éponge du tableau. Elle disait que cela marquait plus !).




Bon, sur ce, je vais bouquiner. L'école m'a appris une chose au moins, lire pour aller chercher des connaissances ailleurs que chez elle. Et elle m'a apprise aussi à détester l'histoire.

Le vendredi 3 juillet 2009

Pochettes pour serviettes de table

Elles sont terminées depuis un petit moment et toute la maisonnée les trouve jolies. J'ai enfin pensé à les prendre en photo.
Pochettes soldées chez Loisirs et créations ( sinon trop chères).
Motifs piochés un peu partout dans les revues, des bouquins et des kits puis assemblés.
Rouge DMC 398.

Le mercredi 1 juillet 2009

Idiot !

Entendu ce matin aux infos télé " ... il faut faire attention à la place que l'on occupe lorsque l'on prend un avion surtout s'il se crashe... il faut d'ailleurs plutôt être assis en queue d'avion qu'au milieu... "

Déjà, lors du crash de l'avion reliant Rio de Janeiro à Paris, un journaliste avait osé dire "... cet accident est d'autant plus surprenant que l'équipe à bord de l'avion était particulièrement formée..." Je me suis demandée à ce moment là, si il était possible de prendre un avion avec un équipage pas suffisamment formé.

Au fait, quelle formation ont les journalistes ?

Respire ma chère, respire ou le tensiomètre va exploser...

Publié le même jour

Oh la belle écharpe !

Je viens de terminer une petite écharpe. Je sais : c'est pas l'époque des écharpes mais je m'en fous !

J'avais vu ce modèle chez Madame Bigorneau.
J'en profite au passage pour la remercier ; elle m'avait gentiment indiqué où trouver la laine pour la réaliser. Et je n'ai pas eu le temps de lui répondre à cause de l'ordi pas toujours accessible (ah ! les jeunes ! ) Et pis après, j'ai zappé. Oh la honte !

J'adore aller trainer sur le blog de Madame Bigorneau. Elle fabrique plein de jolies choses. Ses billets sont plein d'humour, c'est gai, coloré et je me marre en la lisant surtout quand elle lâche une petite info sur son boulot de Thérèse (parce que je suis aussi une Thérèse, moi ! ).
Un jour, peut-être que j'en parlerai de mon métier de m... euh pardon de Thérèse.

Pour aller voir son blog, c'est .

Au boulot, mes collègues voulaient que je crochète pour elles la même écharpe... en 18 exemplaires. Et pis koi enkore ? Et en me payant en plus ! Y'a pas que le fric qui compte. J'ai proposé de leur apprendre le crochet (bande de fainéantes !)... ça va peut-être se faire... affaire à suivre.



Pour la laine, le coton et tout ça, c'est ici. Pour cette écharpe, j'ai choisi la qualité Samba (100% coton)

Bon évidement, fallait s'en douter, la pas très douée en informatique que je suis, à inversé les 2 liens. Ne m'en veuillez pas...