Le lundi 15 octobre 2018

Bouillotte

L'hiver, je me gèle lorsque je rentre dans mon lit, la faute à la chambre qui n'est pas chauffée.
Mais si je mets le chauffage, je cuits la nuit et me réveille avec un mal de crâne du diable.
Alors je sors ma bouillotte, mon horrible bouillotte rouge.


J'ai donc voulu la customiser.
Comme il me restait des fonds de pelotes d'un cardigan que j'ai crocheté (je vous montrerai ça plus tard), j'ai recouvert la bouillotte avec deux carrés granny assemblés et deux petites pattes boutonnées.





Bon alors évidemment, j'aurai dû recouvrir la bouillotte avec des couleurs rouge et noir. Ça aurait été beaucoup mieux mais comme le but c'est d'écluser les restes de pelotes, je ne suis pas allée encore en acheter...
Le haut de la bouillotte qui apparait encore (en rouge!!) c'est pas classe mais je réfléchis à une solution.

Le dimanche 7 octobre 2018

Porte bouteille - récidive

Je me suis baladée sur le net et j'ai trouvé un tuto de porte-bouteille, celui proposé sur le blog de La bobine à Marie.
Je n'ai toujours pas besoin de cet objet mais j'avais très envie d'essayer de coudre ce patron assez original.
Donc, voilà le porte bouteille cousu avec des chutes de tissu de mon stock :





Et comme cet exercice m'a bien amusée, j'en ai fait un deuxième.





Finalement, je leur ai trouvé une utilisation; ils me serviront pour transporter les bouteilles lors des promenades et pique-niques.

Le mardi 2 octobre 2018

Porte bouteille

Ce qui est bien dans le rangement, c'est que l'on retrouve des tas de choses oubliées.
Du coup, je trie, je donne ou je réalise.
C'est le cas de ce kit porte bouteille.
Impossible de me souvenir où je l'avais acheté et quand.
ça doit dater....


Mais bon, je me suis lancée et ma fois, le résultat n'est pas trop mal.
Mais je ne sais pas trop à quoi ça sert.
Pour présenter la bouteille de pif sur la table ? Pas trop mon genre.
Pour revenir de la supérette du coin, avec une bouteille planquée du regard d'autrui ? Ben non.
J'ai bien le droit d'acheter du vin, non ?
Mais de tout ça, je m'en fous. Je ne vois qu'une chose : je me suis débarrassée d'un kit (que je n'aurais peut-être pas dû acheter).






Le vendredi 28 septembre 2018

J'ai crocheté une mochetée

Dans mon idée d'écluser mon stock de pelotes de laine et de coton, j'ai entrepris de liquider quelques pelotes fluo, qualité Peak de chez Drops (qualité qui n'existe plus aujourd'hui).
Laine un peu rêche, qui accroche un peu le crochet et donc pas très agréable à travailler.






J'ai donc crocheté des carrés granny, un peu au hasard sans projet précis.
Je n'ai pas voulu les assembler en un sac.
Trop vif, trop fluo.
J'en ai donc fait une petite couverture.
Bilan : pas terrible pour ne pas dire moche, même très, très moche.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas réalisé une mochetée comme celle là.
Mais comme je ne veux pas dé-crocheter et surtout ne plus travailler cette laine, j'arrête là.
La couverture  est destinée aux poupées à moins que les chats ne décident d'en faire leur lit.



Le dimanche 23 septembre 2018

Un chat rouge

Je suis allée à l'expo "les accros du chat" qui a lieu à Ozoir La Ferriere (Seine et Marne) jusqu'au 30 septembre.


Il s'agit d'aller à la rencontre d'artistes qui présentent leurs oeuvres et ouvrages sur le thème du chat : peinture, broderie, tricot, mosaïque, photos, couture, bijoux... Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.
Une partie des bénéfices de la vente est reversée à une association permettant l’accueil, l’adoption et la stérilisation des chats.

Pour ma part, j'ai craqué pour une petite mosaïque :



Et puis pour une autre (un petit cadeau en prévision):




Mais surtout j'ai fondu devant ce chat rouge peint par Annie Chavance. J'adore ce qu'elle fait, ses peintures très colorées qui piquent les yeux, ses bleus, orange, rouges et or éclatants.



Il y a deux ans maintenant, je m'étais laissé apprivoisée par ce matou là, à la manière du chat blanc de Pierre Bonnard.




 

Le samedi 22 septembre 2018

Mangez de la pastèque !

Des manik-pastek pour se souvenir de cet été 2018, bien chaud dans l'ensemble.
Toujours avec des restes de coton et un crochet n° 3.
Modèle assez simple, suffit d'observer et de reproduire l'une des nombreuses images du net.



Et de 2 :





Le dimanche 16 septembre 2018

Encore des espadrilles

J'ai le modèle par cœur en tête et je ne me lasse pas.
Il me faut à peine deux heures pour crocheter une paire d'espadrilles.
Les voici en vert et violet :



Le samedi 8 septembre 2018

Chaise haute pour poupée

Depuis très longtemps, j'avais cette chaise haute pour poupée, dans un coin du grenier.
Je l'avais chinée dans un vide-grenier et me disait toujours que je devais me mettre à la restaurer.
Et comme souvent, cela a longtemps trainé...



Et puis ça m'a pris comme une envie de p....
J'ai démonté les parties en toile cirée,



J'ai réalisé un patron, ma foi assez simple.




 Dans mes tissus j'ai trouvé de quoi rénover cette chaise.



Et le loup (de Supercréa !) est venu l'essayer.



Et voilà, un encours EN MOINS et une Malou très heureuse!




Le mardi 4 septembre 2018

Récidive d'espadrilles

En vert et gris.



Le jeudi 30 août 2018

Oeuf au plat

En feuilletant un bouquin de crochet, j'ai été très tentée de fabriquer une manique, sur le modèle du dessous de plat de Zak a dit.
Mais là, pas de trapilho.
J'ai choisi un reste de fil 100% coton et un crochet n°2,5.




Le samedi 25 août 2018

Des espadrilles pour l'été

Bien que l'été touche à sa fin, j'ai eu envie de crocheter des espadrilles.
Pas pour mes grands panards mais pour un bébé à naitre.
Alors,  hop du coton et un crochet n°3.
Crochetage assez serré pour un rendu pas trop mou.
Couleur ficelle pour la semelle.




Puis du coton jaune pour le dessus de l'espadrille.






Pour la deuxième paire, j'ai choisi la couleur corail :

 Et pour finir, une paire grise :


Le mardi 21 août 2018

Zénitude

Promenade cool.