Le samedi 30 janvier 2010

Haïti

" Qui aura le courage (et l'honnêteté) de dire que, cinq minutes avant le séisme, Haïti se trouvait déjà en état de catastrophe économique, sociale, politique et humaine... Qui aura le courage de dire que les violences que l'on constate ces jours-ci ne sont pas nées de la catastrophe, mais sont monnaie courante dans tous les pays "plus que pauvres", d'avouer qu'il ne faut pas dire "reconstruire" mais tout simplement "construire"... Qui aura le courage de faire la liste de tous ces pays qui, dans le monde, sont dans l'état où était Haïti cinq minutes avant le séïsme ? [...] Heureusement, de plus en plus de commentateurs remarquent le grand courage, la grande dignité du peuple haïtien, qui dans son ensemble fait déjà preuve d'une très grande solidarité... Mais qui aura le courage de dire que ce sont les pays riches qui doivent dorénavant faire preuve de dignité, en refusant de laisser sombrer année après année toute la partie "non émergente" du monde ! "

(Télérama n° 3133)

Le vendredi 29 janvier 2010

Encore des chats !

Cela fait bien longtemps que je dois me fabriquer un couvre-théière. Comme ça, une envie car je me demande bien à quoi sert ce truc.
En général, quand je me fais un thé, c'est dans un mug et quand nous sommes plusieurs, le théière est vidée très rapidement. Pas le temps de refroidir dans les deux cas.
Bizarre cette idée. Mais m'en fout, j'en voulais un.
Finalement je suis tombée sur celui ci. Coup de foudre. D'après une peinture de Rosina Wachtmeister :


Et sous le bidule, la théière motif coq! Chat, j' ai pas.

Le mardi 26 janvier 2010

Carnets de sante

... de mes chatounets. Coupés dans un vieux drap de lin blanchi. Photos des bêtes imprimées sur du papier transfert et appliquées sur la toile au fer à repasser.

Le dimanche 24 janvier 2010

Pensée du jour :

The more I know about men, the more I love my cat.

Salon international du chat au pavillon Baltard (très bel édifice) à Nogent sur Marne (94). J'indique le n° du département, bientôt, ils auront tous disparu !
C'est quand même plus sympa d'aller voir toutes ces superbes bêtes que de regarder la télé et ses inepties.

Plus de 890 chats rassemblés. Il faisait chaud là dedans.
J'en connais qui tout doucement mais régulièrement et surement, me travaillent au corps pour adopter un gros beau, doux et merveilleux chat Main coon. Môman, je les adore!!!
Le Hic, c'est qu'à environ 1000 € le chat, j'ai un peu peur d'un rapt de matou. Ce à quoi, l'éleveuse réponds : "faut pas le laisser sortir"... et comment que je fais moi, avec les 2 autres qui ne font qu'entrer et sortir de la maison 25 fois par jour ?



Le premier plus beau (pour moi), le Main coon :



Le deuxième plus beau, le Norvégien :



Le deuxième plus beau ex æquo, le Bengale :

Le samedi 23 janvier 2010

Eteignez la télé !

Entendu à la télé, hier lors d'une revue de presse (je résume) :

" Le débat de l'année sera, bien sûr, le débat sur les retraites. Première idée émise : travailler plus longtemps. mais, ce n'est pas la seule. La deuxième pourrait être de cotiser pour la retraite, plus longtemps. "

Dites moi un peu, quelle est la différence entre les 2 idées ? Je ne comprends pas. Doit être très conne, la fille, comme les millions de personnes qui vivent en France.

Le vendredi 22 janvier 2010

Je hais les politiques. !

Lorsque j'entends Madame A. dire que l'on peut envisager de repousser l'âge de la retraite à 62 ans alors que le grand débat sur les retraites n'a même pas encore commencé, que les français, dans les sondages, sont majoritairement attachés à la retraite à 60 ans... Elle tend largement la main à la droite qui pourra ainsi nous obliger à travailler jusqu'à 67 ans ou à 70 ans ou jusqu'à ce qu'on y crève ...
..... je hais les politiques !

On voit qu'elle n'a pas exercé de métier difficile, qu'elle n'a très certainement pas commencé à bosser à 14 ou 16 ans. On voit qu'elle n'a jamais travaillé en horaires décalés. On voit qu'elle ne s'est pas tapée pendant des dizaines d'années, quotidiennement, des heures de transport en commun pourris, bondés et coûteux. On voit qu'elle n'a pas travaillé pour tout juste gagner le smic, juste de quoi survivre. Mais, que connait-elle exactement du monde des travailleurs ? Connaît-elle seulement le prix d'une baguette ?

DÉFINITIVEMENT, JE LES HAIS !

C'était la colère noire du soir.

Le mardi 19 janvier 2010

I'm not a crochet addict but I love it.

Look at these photographs, with Pimprenelle, the top model ! (my english is so pourri mais pas mon gilet).




Le vendredi 15 janvier 2010

Petites bricoles des vacances

Un dernier Père-Noël... je sais, je suis vraiment très en retard.
Ou alors, c'est un premier pour Noël 2010 et là, je suis très en avance (modèle extrait de la revue ANNA n° 26- décembre 2009).


Idem pour ce deuxième petit sapin blanc, tout juste achevé.



Une petite souris verte,



une autre, blanche (j'ai adoré crocheter les oreilles)



Elles lorgnent le même morceau de fromage :



Enfin, une grenouillette qui retient un mètre-ruban dans ses pattes :

Le lundi 11 janvier 2010

De retour

Pas grand monde sur la route, à l'aller comme au retour, donc voyage sans stress. Mais, c'est pas marrant sur les routes. Avec les nouvelles immatriculations des véhicules, on ne peut presque plus jouer à "c'est quoi 59 ?". Reste les camions étrangers. Sniff !

Nous étions là :



J'ai rendu visite à Mémé tricot :


C'était rustique (comme on aime)



Avec du bois partout.



Il a beaucoup neigé,



mais aussi fait beau (un jour !)


Comme il faisait bien froid, je suis restée au chaud et j'ai mangé du... (même pas honte !)


Le mercredi 6 janvier 2010

Partie prendre l'air

Après ces fêtes de fin d'année, ultra commerciales comme d'hab' et qui n'ont plus (à mes yeux) le charme d'antan, c'est le retour au boulot pour beaucoup d'entre nous.
Et comme j'ai bossé, c'est à mon tour de me reposer. Alors, je suis partie prendre l'air dans un petit village de montagne, dans un gîte rustique, simple et confortable, avec pour locataires du dessous, Mesdames les vaches et leurs veaux.



Ours-brun, les zamoureux et mon neveu font du ski hors la foule (eh, oui ! il manque la classe et c'est sans aucune culpabilité) pendant que je brode, crochète et bouquine. Le pied !

Le samedi 2 janvier 2010

semi liberté

J'avais chiné une vieille cage à oiseaux mais un décapage en règle (par un pro du décapage) ne lui avait pas enlevé toute la couleur jaune, beaucoup trop imprégnée dans le bois.




Elle a donc été repeinte avec un reste de peinture mauve, et accueille aujourd'hui 3 oiseaux en tissu. Je l'ai accrochée au mur, provisoirement... Cachou est un jeune chat ado et fougueux. Il se pourrait que l'envie d'aller essayer d'étriper mes beaux oiseaux lui passe par la tête !