Le mercredi 28 juillet 2010

Snif, ils s'en vont...

Nos potes s'en vont définitivement. Ils quittent le 77 et la vieille maison en pierre (et ses interminables travaux).
Dernière petite bouffe chez eux, attendant de les retrouver dans le sud-ouest.

Ils laissent la grenouille décolorée mais souriante,

la lavande au coin des marches,

le pot en émail et l'arrosoir tout plastique,



et s'en vont là :


(photo trouvée sur internet)
Dans le LOT !!!!

Le dimanche 25 juillet 2010

Pull 100 % années 70

Exactement 1976.
Il est constitué de 16 carrés tricotés au point mousse : 12 pour le dos et le devant et 2 pour chaque manche.
Chaque carré mesure 23 cm de côté. Toutes les pièces sont assemblées au crochet, avec un fil lurex doré (petit inconvénient : ça grattouille le cou...)
Il y a longtemps que je ne peux pas rentrer dedans sauf à ressembler à un gros boudin (où sont mes 16 ans ??) mais je ne me suis jamais résolue à me séparer de lui. Je le trimballe de maison en maison.

Le dimanche 18 juillet 2010

Encore un p'tit coup ?

Mon Jules m'a emmenée cueillir des noix vertes, sur un noyer qu'il avait repéré au bord d'un chemin dans le marais de Misery. On peut y voir des vaches à poils longs (Highland) et c'est dans l'Essonne. Qui a dit que la région parisienne est moche ? C'est qu'il ne connait pas le département; faut un peu s'éloigner de l'autoroute A6 de temps en temps!

Revenons à mes noix vertes, cueillies pour faire du vin de noix.

Recette donc, pour qui la veut.

- 5 litres de vin rouge
- 1 litre d'alcool pour fruits à 40°
- 40 noix vertes (la coque ne doit pas être formée à l'intérieur. on peut facilement les couper avec un couteau)

- 40 morceaux de sucre
- 4 clous de girofle

- 1 gousse de vanille fendue en 2

Il faut tout d'abord concasser les noix. C'est assez facile mais attention à mettre des gants car cela tâche fortement. Que dis-je ? Cela teint les doigts ! J'en ai fait l'expérience et je suis restée les mains marron pendant 3 semaines. Rien ni fait, même pas les recettes de grand-mère. Mettre ensuite tous les ingrédients dans une bonbonne et laisser macérer au moins 3 mois.
Ne pas oublier d'agiter une fois par semaine.

Au bout du délai, filtrer et mettre en bouteille.


Le samedi 17 juillet 2010

Piratage

Nous interrompons volontairement les programmes pour glisser quelques photos qui devraient plaire à l’auteur de ce blog :











Signé : Pimprenelle et Nicolas

Publié le même jour

Vous prendrez un petit verre ?



Voici la recette de l'apéritif à l'orange (= "vin d'orange") :

- 2 bouteilles de rosé (j'ai mis du rosé de Provence)
- 1/2 d'alcool pour fruits à 40°
- 350 g de sucre en poudre
- 4 oranges bio (brossées sous l'eau et découpées en petits morceaux avec la peau)
- 1/2 citron non traité
- 1 gousse de vanille fendue en 2
- un peu de cannelle

Mettre l'ensemble des ingrédients dans un bocal avec un couvercle hermétique ou dans une bonbonne.
Bien agiter le tout et le planquer le récipient dans un endroit sombre.
Laisser macérer 2 mois environ en remuant le bocal toutes les semaines.
A la fin de la macération, filtrer et mettre en bouteille.

Évidemment, le fouineur est venu voir ce qui se passait là...

Publié le même jour

Pour Pimprenelle et Nicolas...

... partis se reposer en Ardèche.
Ils sont ravis d'être dans ce magnifique département, se baignent, se baladent et visitent de jolis villages.
Mais ils s'ennuient des chats alors rien que pour eux, pour leur monter que les matous se portent bien, deux petites photos tout juste prises il y a quelques minutes :





Pimprenelle et Nicolas comprendront où leurs chats adorés font la sieste (d'ailleurs ils font la sieste toute la journée ou presque et la fête la nuit !).

Le mercredi 14 juillet 2010

Des fleurs

Ours-brun a fabriqué une pergola pour accueillir deux clématites.

Dans le commerce, nous trouvions des trucs pas terrible. Des tubes fins qui rouillent vite, assemblés entre-eux par des embouts en plastique, une structure tellement légère que lorsque les plantes ont grandi et qu'elles sont un peu lourdes, ta pergola se casse la binette et bousille tes fleurs. T'as tout gagné.
Du pas cher mais du genre t'en as pour tes sous.

Mais il a dû se grouiller Ours-brun, car comme d'habitude je vais un peu vite et j'avais déjà planté les 2 clématites alors qu'on avait pas acheté le matériel pour la pergola.
Hop, un petit tour chez le marchand de féraille. Coût de l'opération 18€ auquel on ajoute l'huile de coude.
Pas le temps de dire ouf, les clématites enlacent les arceaux et déjà la première fleur !! (et moi j'ai enlacé Ours-brun mais j'en dirai pas plus...)

Je pousse un peu plus loin dans le jardin et là je tombe sur une bestiole en train de butiner une rose trémière. Je constate d'ailleurs que chez nous, il y a beaucoup de bestioles en balade. Faut dire que la pelouse ressemble plus à une prairie avec des fleurettes partout. Doivent s'y plaire les bêtes ! (j'ai remarqué que mes voisins ont des pelouses taillées à ras, tondues nettes, sans une fleur, sans un pissenlit... ça doit y aller le désherbant...)

Le mardi 13 juillet 2010

Peinture du jour

J'avais, depuis des lustres, cette armoire pour poupée, marron, moche, que je n'ai même pas réussi à fourguer dans deux brocantes successives. C'est dire si elle ne plaisait pas. Pourtant, je la mettais toujours sur le devant de l'étalage mais faut croire que de la merde devant de la merde ça reste de la merde !


J'ai donc décidé de la repeindre, pensant qu'ainsi elle se vendrait facilement si l'année prochaine je fais la brocante dans ma commune, s'il ne pleut pas, si Ours-brun est partant, si j'ai envie....
Bref, une fois le vernis égrené, je passe une couche d'apprêt puis la peinture en deux couches.
La voici, toute neuve, toute jolie, tellement mimi que je la garde.
Pour quand je serai une grand-mère et que ça se trouve j'aurai un petit fils et qu'il jouera pas à la poupée ni aux petites voitures mais à l'ordi.... gnarff, gnarff je me marre.
M'en fous, je vais tricoter des fringues pour poupées quand même.

Le samedi 10 juillet 2010

Fait chaud...

... mais on ne va pas se plaindre !
Les chats ont trouvé la solution : faire le minimum.


Sieste avec son pote, le hérisson et sa plume d'oie ramassée au bord de l'étang (par ours brun, rien que pour son chat-chat)

Séance grattage de dos suivi d'une immobilisation totale pour profiter pleinement de la (très) légère brise. En yoga spécial chat, c'est la posture du chat glandeur.

Pendant ce temps, Malou expérimente la teinture tropical green de Dylon sur une chemise 100% coton... sauf les coutures en polyester, qui ne prennent pas la teinture, comme d'hab.
Et bien ce n'est pas mal du tout, ce vert pétant avec les coutures qui restent blanches.
Et alors, je laisse les boutons blancs ou j'en mets des noirs ?

Le mercredi 7 juillet 2010

Ni bébés à la consigne, ni pépés à l'usine !

(Dessin extrait du magazine "Service public" de la CGT)