Le vendredi 20 juillet 2018

Le caïman vert

Je peux vous montrer ce doudou-caïman puisque le colis est arrivé maintenant.
Il est parti rejoindre une jolie petite fille prénommée Luna.
Elle est née en juin et vit en Allemagne avec ses parents.











Le doudou est crocheté en coton, avec des mailles très serrées pour bien contenir la fibre. Je lui ai mis des yeux de sécurité et un joli nœud pap'.

Le samedi 14 juillet 2018

Souvenir d'Irlande

De délicieux scones, qui parfument la maison.
Dégustés avec de la confiture de Rhubarbe et/ou de la crème chantilly.



(Je les ai fait il y a quelques jours, juste avant de me faire à nouveau opérer. Maintenant, j'ai le bras dans une attelle pour 6 semaines. Pas question de faire le moindre gâteau ni même de faire cuire des nouilles...)

Le samedi 7 juillet 2018

Clovis

Un peu après le décès de Blanche, la véto nous a présenté un joli matou lâchement abandonné.
Âgé d'environ 8 mois, très sociable et particulièrement câlin, il avait visiblement l'habitude des humains.
Je suis allée deux fois lui rendre visite chez la véto avant de me décider... mais au premier regard j'avais déjà craqué.




Pimprenelle et Ours brun l'ont prénommé Clovis.
L'oiseau a vite pris ses marques dans la maison.
Il a accepté sans difficulté Cannelle et réciproquement.
Il a le sirop de la rue mais revient régulièrement s'assurer que nous sommes là.
Il aime faire de longues siestes et a piqué ma place sur le canapé où habituellement je crochète.




Il profite aussi du jardin et maintenant défend son territoire.
Les autres matous du quartier n'ont qu'à bien se tenir.






Clovis, c'est le plus beau !


Le mardi 3 juillet 2018

Ireland

Quelques jours pour découvrir ce joli pays, bien vert comme j'aime.



J'y ai rencontré des irlandais très accueillants et beaucoup de moutons de toutes races  :







Le temps était... irlandais.
J'ai compris ce que signifie "En Irlande, on peut voir 4 saisons en une journée."



Parfois c'était un temps à tricoter...



Mais j'ai pris mon parapluie et suis allée me balader,



J'ai vu de belles maison colorées et partout des fleurs,





J'ai fait le plein de chaussettes :





A Cork, j'ai découvert une très grande mercerie et j'ai rapporté du tissu et de la laine.
Il y avait un stock de trapilho comme jamais je n'ai vu et des murs entiers de laines diverses.
J'ai du me faire violence pour ne pas acheter toute la boutique !




Et bien sûr comme tout français qui visite l'Irlande, j'ai trainé dans les pubs pour goûter la Guiness, d' autres bières et écouter de la musique.
Et puis, j'ai rapporté la recette de l'irish coffee et des scones.




J'ai enrichi ma petite collection de mugs, trouvé un bandeau Aran et surtout une bague pour Pimprenelle.






Le mercredi 27 juin 2018

Aloe vera

Il y a quelques mois j'avais trouvé chez G*i*i un cache pot en tissu avec des motifs de cactus, mais je ne trouvais pas de plante qui me convenait.
Jusqu'à ce que je tombe en admiration devant cet aloe vera.




Et voilà, un mini coin verdure.
Tout petit coin parce que les plantes d'intérieur et moi... ce n'est pas une histoire d'amour.
Disons, que, en général, sans le vouloir, les plantes dépriment, s'étiolent et finissent mal.

Le mardi 19 juin 2018

Pomme verte

Il y a eu la poire. Et maintenant la pomme.
Je l'ai réalisée en trapilho avec un crochet n°8, pour avoir un résultat assez serré.
Elle a un petit air carré marrant, non ?



Elle a retrouvé sa copine la poire.


Et moi, je vais arrêter là, pour l'instant.
Faudrait pas croire que je vais faire toute la coupe à fruits !

Le vendredi 8 juin 2018

La poire de Zakadit

J'avais envie de crocheter la fameuse poire de Zak du blog Zakadit.
Il en a fait de toutes les couleurs et c'est bien joli.
J'ai donc choisi du gros fil , le big ribbon de chez Katia :



 Et je me suis lancée dans l'ouvrage,



Je trouvais mon crochetage bizarre. Plus exactement, plus j'avançais,  moins j' arrivais à imaginer une poire. J'étais à la limite de tout dé-crocheter... jusqu'à ce que je retourne le travail en cours.
Là, ça m'a paru plus clair. la poire prenait forme dans mon cerveau et dans mes mains.



Alors voilà les dernières photos avec la feuille et la queue du fruit,




Et au final, il y a une Malou bien contente avec sa poire jaune.