Le mardi 16 avril 2019

Veste rouge-rose-orange

Il me restait 3 pelotes de Multico que j'ai associées à de la Basic, toujours de chez Plassard, et j'ai crocheté une veste bien large.
Je sais, c'est le printemps et je fabrique des vêtements d'automne...
Comme d'hab', j'ai le cerveau à l'envers (mais dans le fond, ça me plaît bien).



De plus, allez savoir pourquoi, dans mon idée d'écluser mon stock de boutons, je n'ai pas fait attention et j'en ai cousu 10 !
C'est trop, c'est certain mais j'ai la flemme de les découdre mais surtout de décrocheter et de recrocheter la bordure... pfff... je la laisse comme ça.
Le principal est que la veste me tienne chaud.

Le samedi 13 avril 2019

Un sac filet vert

Dans ma petite boutique drômoise préférée, j'ai eu le plaisir de trouver de la laine "triade" de Cheval blanc.
J'ai acheté deux pelotes vertes (couleur avocat) :



Et je me suis lancée dans le crochetage d'un sac filet, pour aller chercher les croissants le matin.





La laine qui est en fil 100 % recyclé, est douce, facile à travailler et a, en plus, un petit côté "usagé" qui ma plait bien.
Pour le filet, voici le résultat final :


Je me dis qu'un petit pull pour l'été avec ce fil, ce doit être sympa et léger à porter.
Affaire à suivre...


Le mardi 9 avril 2019

Bandeaux

Plus léger qu'un bonnet, mais assez couvrant pour les oreilles lors des petits matins frais.
J'ai fait un bandeau puis tout le monde a trouvé ça sympa et a passé commande.

Le voila, le bandeau chic des années 50 ', décliné en plusieurs couleurs.









 
Aussitôt tricotés, aussitôt adoptés !



Autre photo à venir...

Le mercredi 3 avril 2019

Et encore un châle...

... crocheté par la Parisienne.
Et qu'est ce qu'elle crochète !
Je me demande bien combien de châles elle a réalisés, puis donnés, portés, offerts....

Celui là, c'est le châle "secret paths" du blog suédois Mijo crochet.
Elle l'a crocheté avec de la laine de chez Action.


Vu de plus près :


Le jeudi 28 mars 2019

Gratounette

J'ai testé le fil gratounette sur proposition de la marchande de laines.
Elle disposait de fil gratounette dans deux marques différentes.

La funny wash de Plassard :



Et la créative bubble de Rico :



J'avais lu quelque part que c'était difficile à travailler, du genre effet peeling sur les doigts, même  que t'as plus de d'empreintes digitales...

Ben, non. Pas du tout.
J'ai fait deux gants.

Un gant au crochet avec la Plassard :




 et un autre jaune, au tricot,  avec la Rico :






Bilan : c'était très facile, pas abrasif du tout. Le fil  Plassard est légèrement plus doux que le fil Rico.

Je n'ai pas encore essayé les gants en question, mais je pense que ça va être léger sur la peau, sous la douche.

Pour ce qui est d'un usage en cuisine, s'il me prenait l'envie de bricoler une éponge, je pense que cela ne devrait pas être très récurant. Je ne devrais pas  pouvoir décaper la poêle avec de l'omelette collée.

Mais bon, c'est amusant à réaliser. Le fil est facile à travailler et les couleurs proposées sont chatoyantes, gaies.

Le jeudi 21 mars 2019

Vive le printemps !

Et pour fêter cela, une jolie photo de la couronne de printemps de Lucy, du blog Attic24.



Toutes ces couleurs, ces fleurs différentes et l'oiseau... Elle est vraiment douée !
 J'adore toujours autant ce qu'elle fait et ne me lasse jamais d'aller admirer son travail sur son blog.

Le mercredi 20 mars 2019

Grande veste crochetée

La voici cette fameuse veste en Népal de Drops (crochet n°5)
Je l'ai commencée cet été et terminée à l'automne.
Pas de patron, car réalisée comme ça, un peu au pif, en fonction de mes envies.
Elle est commencé par le col et l'ai essayée régulièrement pour m'assurer que ça collait bien à ma taille.